Gros Travaux Idées

Comment faire construire sa maison individuelle ?

Faire construire sa maison est l’un des projets les plus importants de la vie. Il faut du temps pour mettre en place les différentes phases, et surtout les suivre. Ce n’est donc pas la peine de se presser, car tout ne se fera pas en un claquement de doigts. Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques phases clés pour faire construire une maison individuelle.

Choisir le terrain et faire les études préalables

Avant d’établir des plans de maisons individuelles, il faut au préalable choisir le terrain adapté. Il déterminera le type de bâtiment que vous pourrez ériger, mais aussi sa valeur en cas de revente. La qualité du sol est aussi déterminante, et il est important de collaborer avec des spécialistes sur ce point. Une fois que le terrain est trouvé, ce sont eux qui effectueront les études nécessaires pour s’assurer de sa constructibilité.

Il s’agit ici de définir l’emprise au sol et d’autres détails, tout en respectant le Plan Local d’Urbanisme (PLU). Une fois que cette étape est passée, il faudra se conformer aux différentes normes en vigueur.

Financement et choix du constructeur

Crédit photo: Gracieuseté

Il faut posséder un capital, et éventuellement prendre un crédit immobilier pour construire une maison individuelle. L’apport personnel doit au moins être de 10%, avec un taux d’endettement au plus égal à 33%. Le financement peut être obtenu au choix, auprès :

  • De votre banque ;
  • D’un courtier en crédit immobilier ;
  • D’un constructeur.

Votre dossier sera étudié afin de déterminer si vous êtes éligible à un emprunt. Toutefois, sachez que le coût d’une maison individuelle peut être plus élevé que prévu. Des frais supplémentaires s’ajouteront comme les assurances, le bornage du terrain, etc. Pour ceux qui n’envisagent pas l’autoconstruction, c’est à cette étape qu’il faudra choisir un constructeur. Vérifiez les références avant de retenir un profil afin que les travaux soient faits dans les règles de l’art.

Vous serez en plus serein quant au prix des prestations, et le respect des délais.

Le permis de construire et les visites de chantier

Le constructeur se chargera de toutes les procédures administratives pour l’obtention du permis de construire. Dans le cas d’une autoconstruction, vous devrez vous en occuper vous-même. Le dossier à constituer est composé d’une multitude de documents, mais le chantier ne pourra débuter sans ce permis de construire. L’organisation des visites de chantier doit aussi être faite à des moments spécifiques avec le constructeur.

Elles permettront de vous assurer du bon déroulement du planning, et de l’identification de potentielles malfaçons. Prenez des photos pendant ces visites, car certains défauts peuvent être invisibles une première fois.

La réception des travaux et l’après

Une fois que la construction est terminée, il sera procédé à la réception des travaux. C’est à ce moment que vous devez vous assurer que ce que vous avez est identique aux plans initiaux. Il est également possible de se faire assister par un professionnel. En réceptionnant seul les travaux, vous avez légalement un délai de plus de 8 jours pour manifester des réserves. Environ 5% du prix peut être retenu comme garantie jusqu’à la levée de ces réserves émises.

La réception est concrétisée par un procès-verbal de réception, qui permet d’acter le transfert de garde. Pensez à vous renseigner à propos des garanties et assurances une fois que les travaux ont été livrés. Les plus incontournables sont la garantie décennale, et celle de parfait achèvement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :