Gros Travaux

Comment ramoner sa cheminée ?

Afin de garantir une cheminée propre et une meilleure évacuation des fumées, il est très important de régulièrement ramoner sa cheminée.

De plus, aujourd’hui, les propriétaires désirent de plus en plus s’occuper personnellement de cet entretien.

Ainsi, comment s’y prendre ? Le kit de ramonage est l’outil indispensable pour y arriver.

Découvrez toutes les informations sur le ramonage dans cet article !

Le kit de ramonage : élément indispensable

Il s’agit d’un ensemble d’outils contenant plusieurs composants.L’élément le plus important est le hérisson, ainsi que l’enrouleur :  une brosse à pic rigide et flexible.

Le hérisson est destiné à gratter l’intérieur du conduit sale afin de la débarrasser de ses saletés.

Il peut se présenter sous diverses formes, et chacune d’elles sont destinées à un conduit en particulier (taille, diamètre, ou matériaux de composition).

Quant à la canne (ou enrouleur), elle représente le manche de la brosse. Montable ou enroulable, la canne se choisit selon la nature de l’installation à ramoner

Il vous est possible de compléter cet arsenal avec plusieurs autres accessoires.

La bâche, généralement contenue dans un kit, permet de se protéger (ainsi que son habitat) des projections de cendre.

Une brosse en métal permettra d’effectuer un nettoyage parfait de la cheminée, alors qu’un goupillon et un écouvillon seront parfaits pour accéder aux recoins impossibles à frotter avec une brosse classique.

Critères essentiels de choix d’un kit de ramonage

Afin de choisir efficacement le kit de ramonage, il est important de s’assurer que le diamètre du hérisson est adapté à son installation.

N’hésitez pas à consulter kitderamonage.fr pour plus d’informations.

En effet, l’utilisation d’un hérisson plus grand que le diamètre de la cheminée peut le coincer à l’intérieur et le rendre difficile à retirer. De même, lorsque vous optez pour un hérisson moins grand que votre cheminée, il ne fera pas un bon nettoyage.

En général, il ne réussira pas à nettoyer correctement toutes les zones.

Il faut noter que le diamètre d’une cheminée en métal ou préfabriquée s’obtient en mesurant le diamètre interne de la cheminée. En ce qui concerne les cheminées de maçonnerie, la connaissance du diamètre nécessitera la mesure des dimensions de l’évacuation de fumée interne, et cela, dans les deux sens.

Le hérisson doit également être choisi selon le matériau du conduit à ramoner. Un hérisson pourvu de pics métalliques n’est pas envisageable pour un conduit en métal.

Ce dernier risquerait de se faire rayer ou carrément endommager. Il est plutôt recommandé d’opter pour un hérisson en Poly pour ne pas user ni rayer le revêtement interne en acier inoxydable de la cheminée.

De plus, sachez que la forme du conduit doit être prise en compte.

En effet, une évacuation rectangulaire ne saurait pas nécessiter le même type d’outil qu’un boisseau circulaire. Par ailleurs, la longueur de la canne doit d’être assez grande pour faciliter sa manipulation. En général, il est recommandé environ deux mètres en plus de la longueur du conduit pour favoriser un confort d’utilisation optimal.

Pourquoi le ramonage est-il si important ?

Le ramonage d’une cheminée ou d’un conduit d’évacuation est un exercice de sécurité. Ne pas ramoner sa cheminée peut exposer à des risques d’incendie conséquents et difficiles à maîtriser. En effet, les particules de suie qui s’agglutinent dans le conduit de fumées sont susceptibles de s’enflammer un jour.

De plus, le fait que le conduit de fumée soit obstrué par toutes sortes de déchets est capable de générer une très mauvaise évacuation des fumées. Ces dernières par un effet boomerang inonderont l’habitation. D’ailleurs, des centaines de cas d’intoxication au monoxyde carbone sont relevées chaque année. Ces cas font suite à un entretien de cheminée négligé.

D’un point de vue légal, tout utilisateur de cheminée (propriétaire comme locataire) a l’obligation de ramoner sa cheminée à une fréquence minimale de deux fois par an.

Un premier entretien aura obligatoirement lieu au cours de l’hiver. Lorsque cette obligation n’est pas respectée, elle est passible d’une amende de 450 euros.

Notez également que les assurances ne couvrent aucun dommage d’incendie, à moins qu’il ne soit justifié par un certificat de ramonage délivré par un professionnel. Il faudrait donc opter pour le kit de ramonage idéal.

Nous vous recommandons également d’inspecter et de nettoyer à une fréquence régulière votre cheminée avec un nettoyeur de créosote. Cela limitera les risques d’un feu de cheminée dévastateur. Il permettra aussi à votre cheminée de fonctionner de façon optimale.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paperblog
%d blogueurs aiment cette page :