Extérieur

Choisir un escalier pour son jardin

Choisir un escalier pour son jardin implique de prendre en compte l’environnement où il sera installé. De ce fait, l’escalier extérieur qui conviendra devra être choisi suivant les bons critères et ce, afin de garantir la durabilité de votre équipement, mais aussi maintenir son esthétisme le plus longtemps possible.

C’est la raison pour laquelle on vous donne ici les conseils, vous permettant d’installer l’escalier idéal pour votre jardin et de choisir par les gammes les plus complètes :

Choisir en fonction de vos besoins

Un escalier doit tout d’abord correspondre à vos besoins et s’adapter à l’environnement dans lequel il va être placé.

Dès lors, vous devez penser au nombre de marches qu’il doit avoir, leur taille, mais aussi leur forme, cette dernière pouvant être par exemple en colimaçon.

Son usage futur compte aussi. Vous aurez à le choisir différemment selon qu’il viendra décorer un parterre en pente ou se montrer fonctionnel pour rendre votre maison accessible au niveau du pignon.

Il se peut aussi qu’il doive être installé en façade si ce n’est de manière à mener vers une terrasse, un jardin, l’entrée principale d’un bâtiment…

Privilégier un escalier droit, tournant ou en angle

Le monde des escaliers extérieurs est très vaste et pour preuve, il se choisit aussi suivant la forme droite ou tournante. La première option est la plus plébiscitée, du fait qu’elle revient moins chère. Le seconde trouve particulièrement à être utilisée pour gagner de l’espace.

L’escalier en angle se veut être encore plus pratique lorsqu’on installe l’escalier extérieur à un emplacement laissant peu de place.

Idéalement, si le futur emplacement de votre escalier le permet, pensez à l’escalier en kit. Beaucoup moins cher, de nombreuses tailles existent pour s’adapter à la plupart des projets. De plus, vous pourrez installer votre escalier vous-même et économiser une bonne partie du budget.

Tenir compte des modalités d’installation

Vous aurez également à tenir compte des conditions dans lesquelles votre escalier extérieur va être installé.

En effet, les escaliers en bois et en métal sont le plus souvent proposés en kit, c’est-à-dire prêts à être posés tout en offrant des dimensions adaptées à vos besoins alors que les escaliers en béton ou en pierre exigent des travaux complets d’installation.

Penser au matériau de construction adapté

Les escaliers extérieurs peuvent être fabriqués avec différents matériaux parmi lesquels on retrouve principalement le bois, le métal, la pierre et le béton. Le choix du matériau est crucial, car il va directement impacter sa durée de vie et sa tenue dans le temps. Prenez en compte son exposition face aux éléments naturels de son environnement, dont il devra faire face : intempéries, taux d’humidité, exposition aux rayons du soleil…

L’escalier en bois

Escalier en bois pour votre jardin

Le bois fait de votre escalier extérieur un équipement chaleureux, robuste et imputrescible, plus particulièrement lorsqu’il s’agit d’un bois exotique tel que le teck, l’iroko… S’il s’agit d’un bois résineux et qu’il est exposé aux intempéries, il faudra absolument qu’il soit traité autoclave ou qu’il ait subi un traitement thermochauffé. 

L’essence de bois adaptée se choisit néanmoins en fonction de l’usage final de votre équipement. Lorsque l’escalier ne s’utilise pas de manière très fréquente, les bois tels que l’érable ou encore le pin constituent le bon choix en termes de rapport qualité-prix.

Lorsqu’il est nécessaire que l’escalier soit construit avec un bois résistant et durable, du fait qu’il va être utilisé au quotidien, le chêne et la plupart des bois exotiques vous offriront un meilleur rendement.

Enfin, l’escalier en bois demande un peu d’entretien, encore plus lorsqu’il s’agit d’un escalier extérieur. Il doit bénéficier d’un traitement anti nuisible, être nourri avec un produit adéquat et être protégé contre les attaques des intempéries.

L’escalier en métal

Très en vogue en matière de décoration extérieure, l’escalier en métal offre un style moderne et industriel. Il promet aussi une bonne résistance contre la rouille et l’érosion causée par les intempéries.

À la question de savoir quel type d’acier choisir, sachez que vous avez ici un choix assez large allant de l’aluminium laqué, en passant par l’acier galvanisé jusqu’à l’inox.

La tendance est toutefois à l’escalier en acier corten, souvent livré en kit et facile à monter. Solide, robuste et singulier, l’acier corten se présente comme un matériau vivant qui évolue et qui offre une teinte unique. Il sera parfait pour souligner votre décor industriel, mais aussi pour harmoniser les couleurs se trouvant dans votre jardin.

L’acier corten est un alliage unique de chrome, de cuivre, de phosphore et de de nickel molybdène. Ces différents éléments vont faire une réaction et finiront par créer une patine. dont la principale utilité est de protéger l’acier.

On le reconnait par son aspect rouillé évoluant avec le temps et l’action des éléments tels que l’humidité, le vent, la chaleur… Le processus lié à la transformation de la patine s’active au moment même, où l’acier est installé et devient complet au bout de 18 à 36 mois suivant les facteurs extérieurs.

Toutefois, il est possible de demander un escalier extérieur en acier corten dit activé, encore une fois disponible en kit.

Si les autres métaux demandent des précautions d’entretien, telles une protection anticorrosion et un lavage régulier à l’eau savonneuse, l’acier corten n’exige rien de tel puisqu’il est capable de se restaurer de lui-même à travers son processus d’oxydation.

Tâchez tout simplement d’installer votre escalier extérieur en acier corten sur un sol pas trop clair et pas trop poreux pour garder discrètes les coulures créées par la réaction chimique de l’acier. Autrement, il mieux est de prévoir une protection pour le sol.

L’escalier en béton

Le béton est de nature à faire des escaliers extérieurs solides, très stables, naturellement résistants aux aléas du climat. En plus, il ne demande rien en termes d’entretien.

Vous avez aussi le choix entre un escalier en béton brut ou doté d’un revêtement comme des pierres, du carrelage, des parements… Cette dernière option est préférable puisque le béton s’use avec le temps et peut devenir glissant.

Le seul entretien requis du béton consiste donc à recouvrir régulièrement les parties abimées.

L’escalier en pierre

La pierre apporte de l’authenticité et de la résistance à votre escalier extérieur. Il faudra opter pour du matériau à haute teneur en quartz ou de nature à offrir un rendu antidérapant.

L’entretien d’un escalier extérieur en pierre consiste à éliminer de temps en temps la végétation qui se développe au niveau des interstices des pierres qui forment votre équipement.

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paperblog
%d blogueurs aiment cette page :