Coups de coeur Mobilier

Histoire du meuble: la Wiggle Side Chair de Gehry

L’inventeur de la Wiggle Side Chair, Frank Gehry, est un architecte américano-canadien, considéré comme le plus grand du métier encore vivant. Il fait partie des mouvements du déconstructiviste et du post-structuralisme. Ces philosophies complexes défient les lois de l’architecture par ses formes non-conventionnelles. D’ailleurs, le style de Frank Gehry est facilement reconnaissable à cause de ces courbes spectaculaires.

La chaise de carton de Frank Gehry, reste un des travaux les plus connus de l’architecte. De nos jours, on peut la trouver en vente en ligne sur différents sites à des coûts assez variés. Avouez qu’elle est spectaculaire. On en voudrait tous une à la maison!

L’origine de la série Easy Edges

la Wiggle Side Chair

Dès les années 60, Gehry cumulait les chapeaux et s’adonnait à des activités de designer. Tout en expérimentant des nouvelles techniques de production, il cherchait des matériaux peu chers et abordables qui pouvaient quand même sortir de l’ordinaire. C’est dans le cadre de ses expérimentations que Gehry mis à jour la série Easy Edges.

Un de ces buts était de rendre noble, un matériau, le carton, qui à la base était bon marché. Il voulait prouver que c’était possible de le rendre esthétique.

La grande distribution de la Wiggle Side Chair

Conçue en 1972, la Wiggle Side Chair était un hommage à la chaise Zig-Zag de Rietveld (1934). Pour la produire, Gehry utilisa d’épaisses plaques de carton laminées et collées entre elles. La chaise est très solide malgré les formes ondulées de celle-ci.

La Wiggle Side Chair était pour la grande distribution, pour la modique somme de 15$. Elle fut cependant retirée du marché rapidement par Gehry. Ce fait peut sembler paradoxal, quand on connaît le succès qu’elle a eu. En réalité, Gehry avait davantage l’ambition de se faire connaître en tant qu’architecte et il avait peur d’être catégoriser au rôle de designer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :