Accessoires Coups de coeur

Pourquoi choisir des plantes purificatrices

Elles font entrer la nature dans notre quotidien, leur verdure fait du bien à l’âme. Les plantes d’intérieur ont plusieurs effets bénéfiques sur l’être humain. Mais certaines d’entre elles, de surcroît, peuvent grandement améliorer notre qualité de vie. Topo sur les plantes purificatrices.

On ne s’en doute pas, mais l’air de nos maisons – de plus en plus hermétiques – est bien souvent de moins bonne qualité que celui de l’extérieur. Particulièrement durant les longs mois d’hiver, alors que la circulation d’air est, dans la plupart des cas, déficiente. Le problème, ce sont les composés organiques volatils (COV) néfastes qui émanent de nos produits de consommation courants de plus en plus.

Formaldéhyde, trichloréthylène, benzène, xylène, ammoniac : on les retrouve notamment dans les vernis et solvants, les peintures, les colles et adhésifs, les détergents, le mobilier neuf, les matelas et sommiers, les désodorisants et bougies odorantes, l’encre des imprimantes, certains textiles, plastiques ou matériaux de construction… La liste est longue! Et leurs effets sur la santé peuvent être, à différents degrés, multiples : irritation des yeux, du nez et de la peau, toux et maux de gorge, maux de tête, nausées, engourdissements, asthme, allergies, et même cancers.

5 plantes purificatrices

Sans dire qu’elles remplacent un bon système de filtration d’air, les plantes d’intérieur peuvent faire une différence. Et, surtout, certaines plus que d’autres. C’est ce que la NASA a démontré en testant une vingtaine d’espèces dans le cadre d’une étude qui visait à améliorer la qualité de l’air à bord de la Station spatiale internationale. Voici cinq plantes purificatrices qui sont sorties du lot et qui – en prime! – conviendront à ceux qui, comme moi, n’ont pas le pouce vert.

Pothos

Plantes purificatrices: Pothos
Crédit photo: balconygardenweb.com

D’origine tropicale, le pothos est une liane qui, s’il est suspendu, retombera naturellement ou, si vous lui fournissez le support, pourra grimper. Sa croissance est rapide, mais il ne requiert pas de rempotage fréquent. Exposition : lumière sans soleil direct. Taille : jusqu’à 2 mètres. Arrosage : seulement lorsque la terre est sèche, sans excès.

Monstera

Monstera
Crédit photo : jardiner-malin.fr

Assurément une des plantes les plus en vogue en décoration, le monstera – lui aussi une liane d’origine tropicale – se distingue par ses feuilles de forme et de taille spectaculaires. Le meilleur choix pour un effet «jungle» à domicile! Exposition : lumière sans soleil direct. Taille : de 1 à 3 mètres. Arrosage : régulier, mais sans excès (au risque de faire pourrir les racines). Vaporisez le feuillage périodiquement, une humidité que votre monstera appréciera grandement.

Fleur de lune

Fleur de lune
Crédit photo: gesal.ch

La fleur de lune, aussi appelée spathiphyllum, produit de jolies fleurs blanches… à condition qu’elle profite d’une assez bonne luminosité. Plante somme toute résistante, elle nécessite quand même un certain soin. Exposition : très bonne lumière sans soleil direct. Taille : 0,5 à 1 mètre. Arrosage : régulier, mais limité. Il vaut mieux toujours garder la terre humide plutôt que de l’inonder.

Plante-araignée

Plantes purificatrices: Plante-araignée
Crédit photo : @houseofplants_tours

Pourquoi l’appelle-t-on «plante-araignée»? Non, elle n’attire (heureusement) pas nos amies à huit pattes. Serait-ce à cause de ses tiges arquées qui ressemblent à des pattes d’araignée? Non plus. À cause des bébés-plantules qui se développent et pendent au bout de longs stolons, comme une araignée pend au bout d’un fil? Nenni. Cette plante d’Afrique du Sud s’apparentait tout simplement, quand elle fut nommée il y a plusieurs siècles, à une autre qui, semble-t-il, avait le pouvoir de guérir les morsures d’araignée… Quoi qu’il en soit, retenez qu’il s’agit d’une plante robuste (lire : indestructible) qui se multiplie à l’infini et qui ne craint pas les milieux humides comme les salles de bain. Exposition : lumière sans soleil direct. Taille : 30 centimètres. Arrosage : régulier, mais sans excès.

Aloès

Aloès
Crédit photo: @lejuliebazar

Eh oui, l’aloès n’a pas que des propriétés médicinales. Il n’apaise pas seulement les éraflures, coupures et brûlures mineures – il purifie l’air. (Pour savoir comment récupérer le gel bienfaisant d’une feuille d’aloès, lisez ceci.) Fait intéressant : on ne connaît pas son lieu d’origine… Exposition : bonne lumière sans soleil direct. Taille : 0,5 à 1 mètre. Arrosage : régulier, mais modéré. Espacez les arrosages durant l’hiver.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :