Coups de coeur Idées

LAGOM, ou la nouvelle tendance scandinave

Avez-vous déjà entendu parler du lagom, prononcé « lar-gom » ?  Retenez ce mot : vous en entendrez parler cette année puisqu’il fait partie des tendances déco 2020. Élaboré en Suède, le lagom est avant tout une philosophie. Signifiant « ni trop, ni trop peu », c’est dans la modération que l’on adopte ce mode de vie. Un juste équilibre entre la surconsommation et le minimalisme.

Créer son ambiance lagom

Style lagom
Crédit photo Actu.fr

Pour transformer un espace, peu importe le style voulu, la couleur des murs est le point de départ. Si les couleurs vives ont la cote cette année, elles ne conviennent pas au style lagom. On opte plutôt pour une palette claire et des teintes pastels. Des lignes simples dans le design du mobilier garantissent un style épuré et sobre.  Les matériaux nobles sont à privilégier, particulièrement le bois, pour une plus grande symbiose avec la nature.

Accessoiriser, un peu de fantaisie

Ambiance lagom style scandinave
Crédit photo: http://time-for-fashion.blogs.elle.es/files/2017/02/the-grid-line.jpg

Dans le lagom, c’est dans la sobriété que le choix des couleurs et du mobilier s’inscrit. Le « ni trop, ni trop peu » peut donc se permettre un peu de fantaisie dans le choix des accessoires. Les objets créés localement ou encore ceux fabriqués à partir de matières recyclées sont une bonne option. Ils correspondent aux valeurs du lagom en minimisant l’exploitation des ressources. On préfère tout de même se concentrer sur des objets fonctionnels. C’est l’occasion de faire appel à votre Marie Kondo intérieur et d’exercer une petite séance de désencombrement !

Une autre astuce pour ajouter un joli accent est de choisir judicieusement les tissus. Les motifs des rideaux, des housses de coussin ou de couette permettent de donner du caractère à l’ensemble sans encombrer l’espace d’objets décoratifs.

Hygge, le lagom ?

Pas tout à fait. On les distingue par le fait que le hygge, tendance danoise, s’organise dans le plaisir instantané, alors que le lagom est un mode de vie, et il accorde une plus grande importance à la responsabilité de l’individu face à la consommation.

Pour adopter ce mode de vie, « Le livre du lagom : Ni trop, ni trop peu » (Éditions First) d’Anne Thoumieux est à consulter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paperblog
%d blogueurs aiment cette page :